Une Femme Douce

Matériel disponible en 2K

« Un Bresson rare et bouleversant. » Les Inrocks

« Quel que soit le chemin que l’on prenne pour aimer et admirer Une femme douce, on n’épuisera jamais le puissant mystère humain qui s’y noie sous nos yeux, et l’on n’évitera jamais de se blesser à sa modernité acérée. » Libération

« En auteurs chrétiens qu’ils sont, Bresson et Dostoïevski dépassent la simple approche sociale afin d’ouvrir leurs récits à des questionnements métaphysiques, considérant que l’idée d’habiter le monde ne va pas de soi. » Critikat

« La rigueur géométrique des plans, la grâce austère des rares mouvements de caméras imposent leur ordre sans pitié à cette histoire misérablement humaine» Le Monde

« La manière de Robert Bresson, stylisée, sobre, impressionne. On pense aux belles analyses de Jacqueline de Romilly sur la douceur chez les Grecs. La douceur n’est pas forcément lisse ou convenue, elle ne cache pas non plus nécessairement d’autres sentiments. Elle peut, tout simplement, rayonner avec un éclat étrange. » Toute la culture